Anorexie Mon Amie, enquête sur la réalité de l'anorexie mentale 🗣️

Anorexie Mon Amie, enquête sur la réalité de l'anorexie mentale 🗣️

Lola Bertet est journaliste audio, elle écrit réalise des podcasts. Elle travaille en tant qu'indépendante pour plusieurs studios. Dans mon travail, elle essaie de faire résonner l'intime avec le sociétal, de toucher et de surprendre les auditeurs et auditrices. Nous avons eu l'honneur de la rencontrer pour lui poser quelques questions sur Anorexie Mon Amie, un podcast dans lequel elle mène une enquête sur la réalité de l'anorexie mentale.

Pourquoi avoir choisi de parler d'anorexie dans un podcast santé ?

Le sujet s'est imposé à moi quand nous sommes devenues amies avec Mathilde.

Quand elle m'a parlé de la maladie qui l'avait frappée quelques années avant notre rencontre, j'ai été très intriguée. J'avais comme la plupart des gens quelques connaissances basiques sur le sujet, mais aussi beaucoup de clichés.

Pour moi, cette maladie ne concernait que des jeunes femmes qui essayaient désespérément de ressembler à des mannequins. Et Mathilde ne collait absolument pas à ce profil. C'est une jeune femme brillante, exubérante, joyeuse.

C'est cette contradiction entre mes croyances et sa personnalité qui m'a poussée à m'intéresser de près à cette maladie. Mathilde m'a beaucoup parlé de ses hospitalisations et de mon côté, j'ai commencé à lire sur les troubles alimentaires : de la socio, de la psycho, des romans, des autobiographies...

Et plus j'apprenais sur le sujet, plus j'étais impressionnée par les mécanismes de l'anorexie mentale. J'ai alors su que je voulais en parler pour déconstruire les idées reçues sur cette maladie.

Je voulais absolument que ça passe par l'histoire de Mathilde, par son intelligence et son humour. J'ai tâté le terrain auprès d'elle et, heureusement pour moi, elle a accepté de faire partie de cette aventure !


Pourquoi le podcast est-il le média idéal pour parler de sujets tabous selon vous ?

Ça tient à mon avis au fait que c'est un média assez récent. Le milieu du podcast professionnel n'est pas vraiment structuré en France, pour le moment.

Les conséquences sont doubles : en parallèle des difficultés concernant les statuts et les rémunérations des podcasteur.euse.s (par exemple), le champ créatif est très ouvert !

Et cela, les auteur.rice.s sonores l'ont bien saisi puisqu'on voit apparaître quantité de podcasts sur tous types de sujets, y compris les sujets les moins traités dans les médias « mainstream ». Mais plus encore que les sujets, ce sont les angles choisis qui sont singuliers dans le podcast.

Il n'y a pas la contrainte du temps, on peut faire des séries de plusieurs heures à condition que le sujet s'y prête. Cela permet de mettre en avant des personnages, des histoires, mais aussi de creuser des sujets à fond.

Enfin, il y a quelque chose de très intime dans un podcast qui passe par la voix. Cela donne envie d'interpeller l'auditeur.rice, de le toucher, de le bousculer. L'idéal, donc, quand on veut aborder un sujet tabou.

✨ Que retirez-vous personnellement de cette aventure de réalisation ?

C'était enthousiasmant sur le plan humain, intellectuel et créatif. Cela faisait près de trois ans que je travaillais avec Mathilde sur l'écriture de ce podcast quand j'ai fait la connaissance de Frictions, qui a produit la série.

Ryad et Walid ont tout de suite cru au projet. C'était un beau travail collectif, qui s'est fait dans la confiance réciproque avec les producteurs, les intervenant.e.s (la sociologue Claire Scodellaro et le psychiatre Alain Perroud) et avec Mathilde, bien sûr.

Elle a été très généreuse et m'a complètement laissé la main sur le contenu. Enfin, construire une série audio est un challenge d'écriture, de tournage et de montage qui m'a donné beaucoup de fil à retordre mais qui m'a passionnée.

✨ Est-ce que ce podcast vous a donné envie de faire d'autres podcasts qui parlent de santé ? Avez-vous d'autres projets de podcasts ?

La santé est un thème qui m'intéresse en ce qu'il peut éclairer des tendances sociétales, des inégalités et des oppressions.

J'ai d'autres idées de podcasts dans ce champ (mais pas que !) qui ne sont pour le moment qu'au stade de la réflexion.

Ceci étant dit, je travaille actuellement pour un studio de production sur la réalisation d'un podcast avec l'APHP, donc on dirait bien que je ne vais pas trop m'éloigner de la santé...

Ecouter Anorexie Mon Amie